A TOUS LES SIGNATAIRES DES APPELS CAPJPO 6
Précédente Accueil Remonter Suivante

A TOUS LES SIGNATAIRES DES APPELS CAPJPO 6/6/2002

Chères amies, chers amis,

Comme vous le savez, la situation ne cesse d'empirer pour les Palestiniens.
L'étau se resserre de jour en jour pour eux avec non seulement la
ré-occupation de nombreuses villes, un bouclage encore plus draconien, des
milliers de prisonniers détenus dans des conditions inhumaines, et la
population civile (femmes et enfants compris) non seulement consignée dans
ses habitations, mais soumise à des arrestations et des interrogatoires,
comme au camp de Balata, à Naplouse qui a subi des bombardements intensifs
il y a quelques jours. Maisons et infrastructures continuent à être
détruites. Ce qui concerne l'eau, l'électricité, le téléphone, les rues,
mais aussi des centres culturels, comme nous le rapportons sur notre site :
http://www.paixjusteauproche-orient.asso.fr/


Le cas du Centre culturel et théatral d'Al Rowwad dans le camp de réfugiés
d'Aïda, est à ce titre "exemplaire". L'armée israélienne y a tout saccagé
sans la moindre raison, privant les enfants de ce centre de leurs activités
artistiques.
Nous relatons également sur notre site un article de Jeff Halper, du Comité
Israélien contre les Démolitions de Maisons, qui s'intitule : Les
"incursions", prélude à l'incarcération ou à la déportation du peuple
palestinien".
Le Jérusalem Post, journal pourtant classé à droite, rapporte quant à lui,
qu'un soldat israélien, qui s'ennuyait apparamment, a taillé une étoile de
David à la lame de rasoir dans la peau d'un jeune palestinien.
Les israéliens viennent quant à eux d'être victimes d'un nouvel attentat
sanglant, qui a fait 18 morts et plusieurs dizaines de blessés,
essentiellement des militaires, en route pour leurs casernes ou pour leur
base.
L'Autorité palestinienne, si tant est que ce qualificatif a encore un sens
étant donné l'occupation et le contrôle total de l'armée israélienne sur la
totalité de la Cisjordanie et de Gaza, est de son côté totalment dépassée
par les événements. Quand elle répond aux ultimatums du gouvernement
israélien (lui demandant de réprimer des militants palestiniens), elle est
désavouée par une grande partie des Palestiniens qui ont du mal à comprendre
que les punitions soient à sens unique et que l'on puisse obéir à une
puissance occupante qui ne respecte aucun droit et aucune convention, et qui
de toute façon va continuer à l'accuser d'entretenir le terrorisme, et à
annexer de nouvelles terres.
En répétant qu'il "n'évacuera pas une seule colonie", en imposant de
continuelles souffrances au peuple palestinien tout entier, le gouvernement
israélien fait de toute évidence le jeu des tendances les plus extrêmistes
au sein des Palestiniens, et le cycle infernal de violences lui permet de
justifier un terrorisme d'Etat qui continue à bénéficier d'une impunité
internationale criminelle.

Tandis que les dirigeants politiques du monde entier laissent faire,
l'opinion publique est quant à elle de plus en plus consciente de la gravité
de la situation et de la nécessité d'une intervention internationale. Dans
tous les pays, y compris aux Etats-Unis, des voix de plus en plus nombreuses
s'élèvent pour demander le retrait immédiat de l'armée israélienne des
Territoires occupés et l'envoi d'une force d'interposition internationale.
Quelles actions pouvons-nous organiser actuellement dans ce contexte ?

Il nous semble tout d'abord primordial de briser par tous les moyens
l'isolement dans lequel le gouvernement veut placer les Palestiniens, afin
de poursuivre en toute tranquillité le nettoyage ethnique auquel il se
livre.
Cela peut prendre plusieurs formes :

1) multiplier les échanges et jumelages avec des villages, des camps des
centres culturels palestiniens. Ce qui veut dire aller sur place et faire
venir des palestiniens en france, ce qui n'est certes pas simple mais
possible. Des directeurs de facultés, des responsables de mairies, de
centres culturels... peuvent nous aider dans cette entreprise, et nous
devons le leur demander afin de former de petites délégations offcielles et

de déposer un maximum de demandes dans ce sens auprès du Consulat de France.
Les missions civiles (CCIPPP) continuent par ailleurs à organiser des
déplacements (cf : palestine@noos.fr )

2) Relayer les témoignages sur la situation en Palestine ( en provenance des
Palestiniens et des pacifistes israéliens) et les transmettre
systématiquement aux médias, qui ont tendance à "faire l'impasse" lorsque
les événements sont moins spectaculaires que le carnage de Jénine, le siège
du QG  de Ramallah, ou encore celui de l'Eglise de la Nativité à Béthleem.

3) Refuser de céder au terrorisme intellectuel exercé en France par les
institutions juives (CRIF, Licra...) qui ne se contentent plus de taxer
d'antisémitisme toutes les critiques de la politique israélienne, mais qui
engagent désormais des procès pour essayer d'obtenir la condamnation de
l'emploi de mots comme "sionisme" dans une aceptation négative et tentent
d'instaurer un climat "maccarthyste" à l'égard de tous ceux qui
s'intéressent de trop près, et avec un regard critique, à la situation au
Proche-orient.
Le dernier exemple en est le procès engagé contre Daniel Mermet, journaliste
de France Inter, qui réalise quotidiennement l'émission "Là-bas si j'y suis"
et qui s'est tenu vendredi dernier à la 31ème chambre du Tribunal
correctionnel de Paris. Daniel Mermet était poursuivi pour "incitation à la
haine raciale" par la Licra, les Etudiants juifs de France et Avocats sans
Frontières. Son crime : il avait passé un enregistrement d'un auditeur, qui
ne proférait aucun propos raciste mais s'élevait contre la politique
israélienne et critiquait les méfaits du sionisme. Alain Finkelkraut,
Roger Cukierman et Alexandre Adler, témoins de la partie civile, ont donc
défilé à
la barre pour expliquer que proférer de tels propos "dans le climat
d'antisémitisme qui règne actuellement en France ne pouvait que favoriser
les violences contre les juifs"...puisque "95 % des Juifs de France
soutiennent l'Etat d'Israël" !!
Et la juge de poser des questions à Daniel Mermet pour savoir s'il était
"militant" ou "engagé", ce qui aurait de toute évidence décrédibilisé son
témoignage, les faits eux-mêmes, et sa bonne foi ! Car Alain Finkelkraut,
au-dessus de la mêlée, comme chacun le sait, a fait valoir qu'un journaliste
qui a des convictions ne peut les exprimer d'une manière ou d'une autre à
l'antenne. A bon entendeur salut ! Le message est clair : que mesdames et
messieurs les journalistes qui ne soutiennent pas la politique israélienne,
abordent d'autres sujets que le proche-orient, s'ils ne veulent pas être
traînés en justice.
Le jugement sera rendu le 10 juillet.
Une pétition de soutien à Daniel Mermet circule actuellement pour s'élever
contre cette atteinte incroyable à la liberté d'expression (cf notre site :
http://www.paixjusteauproche-orient.asso.fr

En ce qui concerne les propos racistes, diffamatoires, nous n'avons jusqu'à
présent pas relevé ceux proférés régulièrement par certains sionistes. Mais
une association "Avocats pour la Justice au proche-Orient" vient de se
créer, dans le prolongement de notre appel pour une Paix juste et immédiate
au proche-orient et du Collectif d'avocats, magistrats et juriste qui
s'était constitué à l'issue d'une réunion organisée par CAPJPO avec ces
professionnels du droit.
Cette asociation vient d'élire à sa présidence Gisèle Halimi et Jamil Younes
(Vice-présidents : Albert Goldberg, Raph Benarrosh et Daniel Voguet).
Si certains d'entre nous sont témoins de propos ou d'actes justifiant
l'engagement de poursuites judiciaires, merci de les nous les signaler
rapidement afin que ces avocats puissent examiner les cas en question.
Il ne s'agit pas de s'engager dans une gué-guerre stérile, et nous devons au
contraire éviter de nous laisser piéger dans un tête à tête épuisant et sans
perspective avec quelques institutions juives qui ne cherchent pas
réellement la discussion. Nous devons poursuivre notre combat pour le droit
et la justice, en ignorant les accusations d'antisémitisme d'une mauvaise
foi flagrante.
Mais il est important de ne pas laisser s'intaller en France une politique
du "deux poids, deux mesures", et de laisser impunis aussi bien les propos
diffamatoires que les agressions physiques commises par des nervis sionistes
d'extrême-droite, ou encore les tentatives comme celle du Betar de détourner
l'argent de collectivités publiques, c'est à dire le nôtre, (cf l'affaire de
la CAF rapportée sur notre site http://www.paixjusteauproche-orient.asso.fr  )
pour envoyer de jeunes français "profiter" d'un entraînement militaire en
Israel pendant leurs vacances.

4/ Un appel a également été lancé par des Israéliens pour dénoncer, et
boycotter, les produits de la société israélienne de cosmétiques Ahava, qui
symbolise les aspects les plus odieux de la politique coloniale d'Israël en
Cisjordanie (voir les détails sur le site
http://www.paixjusteauproche-orient.asso.fr)

5) nous devons continuer à intervenir publiquement dans les quartiers, les
universités, par le biais de discussions et de réunions publiques sur la
situation au Proche-orient. Nous constatons d'ailleurs que ces dernières se
multiplient à Paris, en banlieue et en régions et rencontrent un sucès
encourageant.



Voici les prochains événements dont nous avons connaissance et auxquels nous
vous invitons à participer :

- une pétition de la gauche israelienne va être publiée dans le quotidien
Ha'aretz du 10 juin, veille du jour du rendu de décision de la haute cour
concernant l'expulsion des bédouins de soussia au sud de hébron
Plusieurs association israéliennes lancent une pétition (dont le texte est
consultable sur notre site http://www.paixjusteauproche-orient.asso.fr  ) et
demandent à un maximum d'universitaires de tous les pays de la co-signer en
s'adressant au plus tard le 7 juin à  southebron@yahoo.com   et en précisant
leur nom, leur fonction, leur institution.

                                               *     *  *

- Les femmes en noir de Paris appellent à un rassemblement silencieux  Place
de la Fontaine des Innocents (métro les halles) samedi 8 Juin à 15 heures,
tous  vêtus  de noir,  pour témoigner leur soutien à LA COALITION DES FEMMES
POUR LA PAIX d'Israël, dans sa lutte contre l'occupation:
Ces dernières affirment :
«...la violence devient la seule manière de résoudre les problème  le
militarisme devient une composante essentielle de nos vies..
35 D'OCCUPATION empêchent les israéliens et les palestiniens de vivre dans
la paix, la sécurité, la prospérité.  Seule la fin de l'occupation peut nous
donner une chance de mener une vie normale.  Rejoignez-nous dans le refus
de continuer ainsi plus longtemps. »
Les mots d'ordre sont les suivants:
*FIN DE L'OCCUPATION
*ETABLISSEMENT D'UN ETAT PALESTINIEN AUX COTES DE L'ETAT D'ISRAEL SUR LA
BASE DES FRONTIERES DE 1967
*RECONAISSANCE  DE JERUSALEM COMME CAPITALE PARTAGEE DES DEUX ETATS
*RECONAISSANCE PAR ISRAEL DE SA RESPONSABILITE DANS LES CONSEQUENCES DE LA
GUERRE DE 1948 ET NECESSITE DE TROUVER UNE SOLUTION  JUSTE AUX PROBLEMES DES
REFUGIES PALESTINIENS
*EGALITE , INTEGRATION ET JUSTICE  POUR LES CITOYENS PALESTINIENS D'ISRAEL,
POUR LES FEMMES ET POUR TOUS LES RESIDENTS D'ISRAEL
*FIN DE L'OCCUPATION: MAINTENANT ! INTERVENTION INTERNATIONALE  MAINTENANT !

Les femmes en noir appellent à venir nombreux, toutes et tous vêtus de noir,
sans banderolles ni drapeaux.
                        *     *     *

Le Vendredi 14 juin prochain, une délégation de Palestiniens de Jénine sera
à paris et vous convie à venir écouter ses témoignages.
Feront partie de cette délégation :
Madame Fadwa Barghouti, avocate et épouse de Marwan Barghouti
Maître Jawad Boulos, avocat de Monsieur Marwan Barghouti
Monsieur le Maire de Jenine, représenté par son adjoint, Monsieur Adnan
Al-Sabah et accompagné des victimes de la répression israélienne
Maître Riad Hilmi, avocat à Jenine, président du Bureau de l'Organisation
des jeunes avocats arabes-Jenine
Docteur Mohamed Abu Ghali, directeur de l'hôpital de Jenine
Monsieur Ahmad Tibi, membre du Knesset israélien

Ils seront réunis de 13 H à 19 H dans la grande salle de l'Hotel de
l'Industrie, au 4, Place St Germain des Prés - 75006 Paris (M° St Germain
des Prés) et accueilleront notamment tous les avocats, médecins et
journalistes qui souhaitent leur manifester leur solidarité ou mieux
connaître la situation à Jénine (Merci de faire connaître auprès de CAPJPO,
(qui transmettra) votre participation et l'heure à laquelle vous compter
assister à cette réunion.

La veille, cette même délégation se rendra à  9h30 au Parlement de
Strasbourg pour rencontrer des députés européens et aborder le problème des
dépôts de plaintes.
                  *     *     *

JOURNEE DE SOLIDARITE AVEC MARWAN BARGHOUTI
ET LES DETENUS ARABES DANS LES PRISONS ET LES CAMPS DE DETENTION ISRAELIENS

Le Comité International pour la Libération de Marwan Barghouti et Nadi al
Assir al falastini ( le centre du détenu palestinien), appellent la société
civile arabe et occidentale à faire du 13 Juin 2002, une journée de
solidarité internationale avec Marwan Barghouti et les détenus  arabes dans
les prisons et les camps de détention israéliens.
Ils demandent notamment l'envoi des lettres à son avocat  Jawad Boulos, ou à
Nadi al Assir al falastini ( le centre du détenu palestinien)  à l'adresse
suivante :
Maître Jawad BOULOS,
12 Massoudi Avenue
As Safi Building
PO. Box: 51 960 Jerusalem-East
Fax : 00972  2 62 72 054
et
Nadi al Assir al falastini ( le détenu palestinien)
Jérusalem-palestine
PO. Box : 66 540 Jerusalem-East
Fax : 00972 2 58 21 426

                                                



La plateforme des ONG françaises pour la Palestine vous invite pour sa
part à une rencontre - débat :
L'occupation des Territoires palestiniens : réalités et perspectives,
                                    actions européennes !

           Mardi 18 juin 2002 à 20 h 30, au FIAP Jean Monet - Salle Bruxelles
                                 30, rue Cabanis - 75014 Paris
En présence de :
-    M. Jeff Halper, coordinateur du Comité Israélien Contre les
Démolitions de Maisons (ICAHD). Parmi ses multiples projets, cette
association organise des reconstructions de maisons palestiniennes détruites
par l'armée israélienne, opérations qui rassemblent des centaines
d'Israéliens et de Palestiniens. Elle souhaite sensibiliser la société
israélienne à la réalité de l'occupation et promouvoir la solidarité et la
paix.
-      M. Charles Shamas, directeur du Mattin Group, association
palestinienne active dans la défense des droits de l'Homme et le lobbying
auprès des institutions internationales et européennes.
-      M. Henri Bertholet, rapporteur du projet de ratification de
l'Accord d'associationUnion européenne - Israël par la France, lors du débat
à l'Assemblée nationale en novembre 1999
Au lendemain de l'opération « Mur de protection » lancée sur Jenin et du
retrait « officiel » de Ramallah, quelle est aujourd'hui la réalité de
l'occupation militaire israélienne des Territoires palestiniens ? Qu'en
est-il de la nouvelle stratégie israélienne de constituer une nouvelle zone
tampon, autour et à l'intérieur des Territoires palestiniens ? Quel bilan
fait-on de cette situation du côté palestinien en termes économiques,
sociaux et politiques ?
 


EN PROVINCE, NOUS SIGNALONS :

ANGERS
Stand permanent d'information du Collectif Angevin Paix en
Palestine tous les samedis de 11h à 12h au Marché aux Fleurs - Bd
Bressonneau
AUBENAS (07)
Projection du film documentaire « Promesses »
jeudi 6 juin À 20h30 au Cinéma Le Palace - 25 bd Gambetta

AUCH
Projection du film documentaire « Promesses » mercredi 12 juin
À 20h au CINE 32 ALSACE Suivi d'un débat

AUXERRE
Rassemblement de soutien au peuple palestinien, pour une paix juste et
durable au Proche-Orient tous les samedis De 16 à 17h - Statue de Cadet
Roussel

BESANCON
Rassemblement tous les samedis De 10h à 15h : distribution de tracts Place
Saint Pierre De 15h à 16h : rassemblement de soutien au peuple palestinien

Le BLANC (Indre)
Concert exceptionnel : Cantate pour la paix dimanche 9 juin À 16h - Église
St Génitour."La cantate pour la Paix", créée à Nazareth en février 1997,
sera interprétée par la Chorale Franco-allemande de la ville de Paris, les
chorales "Les égaux" de Poitiers, "La chantournelle" de Tournon St
Pierre, "Art et loisirs Pays d'Azay Brenne Tourangelle" d'Azay le
Ferron avec la participation de l'Ecole nationale de musique et de dansede
Châteauroux.
Renseignements et réservation : Comité poitevin France Palestine :
05.49.45.01.73

CHOLET
Rassemblement tous les samedis De 15h à 16h À l'initiative du Collectif
pour la Paix entre Israël et la Palestine

CLERMONT-FERRAND
Rassemblement tous les mercredis De 17h à 18h devant le théâtre de
Clermont-Ferrand À l'appel de l'Association France Palestine Solidarité

CREIL
Rassemblement tous les vendredis jusqu'aux vacances À 18h30 devant la Gare
de Creil

DREUX (Eure-et-Loir)
Palestine - Israël : 1000 ans de coexistence, 50 ans de conflits jeudi 6
juin À 19h30 à la salle de conférence du lycée Maurice Violette Conférence
avec Hassan Hiquouissen, historien, un membre dela délégation palestinienne
et un membre de l'UJFP.

EVRY


 Rassemblement
 tous les samedis
 De 16h à 18h, Place de l'Agora
 À l'initiative du Comité Évry-Palestine
  LILLE
 Rassemblement tant que durera l'agression israélienne
 tous les soirs
 Entre 17h30 et 18h30 - Grand-Place
 ____________________________________________________________________
 LODEVE (Hérault)
 Une heure de silence et de recueillement pour la paix au
 Proche-Orient
 tous les vendredis
 De 18h30 à 19h30 - Place de la Sous-Préfecture
 ____________________________________________________________________
 LYON
 Manifestation
 samedi 8 juin
 À 14h au départ de la Place Bellecour
 « SANS JUSTICE , PAS DE PAIX »
 NON à la TERREUR ! NON à l'OCCUPATION !
 ____________________________________________________________________
 LYON
 Exposition de photographies « Bethléem vue d'ailleurs »
 jusqu'au vendredi 14 juin
 Du lundi au vendredi, de 9h à 17h30 - Entrée libre
 Hall de la bibliothèque de la Maison de l'Orient
 méditerranéen
 5, rue Raulin - 69007 Lyon
 Photographies d'Alain CECCAROLI
 ____________________________________________________________________
 LYON
 Rassemblement de soutien au peuple palestinien et aux
 missions civiles
 tous les samedis
 À 15h - Place des Terreaux
 ____________________________________________________________________
 MANS
 Rassemblement
 tous les samedis
 À 15h - Place de la République
 ____________________________________________________________________
 MILLAU
 Une heure de silence
 tous les vendredis
 De 18h à 19h, sur la place du Mandarous
 En signe de solidarité avec la cause du peuple palestinien
 et pour protester
 contre la conspiration du silence.
 ____________________________________________________________________
 MONTPELLIER
 Première projection publique et débat : Crimes de guerre de
 Tsahal 2002
 (2) Naplouse - de José Luis Moraguès
 jeudi 6 juin
 À 20h30 - Université Paul Valéry - Amphi E
 ----------
 Pour être informé de toutes les actions du Collectif
 Justice et Paix en Palestine
 consultez le site http://www.montpellier-palestine.org
 ____________________________________________________________________
 NANCY
 Manifestation
 tous les samedis
 À 15h place Maginot
 ____________________________________________________________________
 NANTES
 Permanence de la plate-forme des ONG pour la Palestine, sur
 le thème
 « PALESTINE - ISRAEL, parlons-en »
 tous les samedis
 De 15h à 17h, place du Commerce
 ____________________________________________________________________
 ORLY
 Veillée aux bougies de soutien au peuple palestinien,
 suivie d'une réunion-débat
 tous les jeudis soirs
 Veillée à partir de 19h Place du Fer à Cheval
 Réunion-débat sur l'actualité à partir de 20h30
 au Centre Culturel Aragon Triolet à ORLY (RER C
 "Orly-ville")
 PRIVAS
 Rassemblement de solidarité avec le peuple palestinien
 tous les vendredis
 À partir de 17h30 devant le Café de la Paix - 07000 Privas
 En solidarité avec le peuple palestinien et les pacifistes
 israéliens.
 ____________________________________________________________________
 RENNES
 Permanence débat + signatures de pétitions
 tous les samedis
 Entre 15h et 17h, place de la Mairie
 Association France Palestine Solidarite - Section Rennes
 ____________________________________________________________________
 SAINT-DENIS
 L'Union Européenne et les enjeux économique du conflit
 palestino-israélien
 mercredi 12 juin
 À 19h30 à la Bourse du Travail de St-Denis - 11, rue Génin
 M° Saint-Denis Porte de Paris
 Conférence-débat avec : Daniel BENSAÏD, Ofer BRONCHTEIN,
 Olfa LAMLOUM,
 et Mohammed TALEB.
 ____________________________________________________________________
 SAINT-ETIENNE
 Rassemblement pour la Palestine et le peuple palestinien
 tous les 2èmes mercredis de chaque mois
 Prochain rassemblement : le 12 juin
 De 18h à 19h devant la Mairie
 ____________________________________________________________________
 SAINT-OUEN
 Rencontre / lecture avec Abdellatif Laâbi
 jeudi 6 juin
 À partir de 18h à la librairie Folies d'encre - 53, avenue
 G. Péri
 Métro : Garibaldi
 Abdellatif Laâbi présentera son dernier livre intitulé
 «La poésie palestinienne contemporaine».
 ____________________________________________________________________
 STRASBOURG
 Rencontre avec des membres du Collectif judéo-arabe et
 citoyen pour la paix
 samedi 8 juin
 À 16h - Place Kléber côté FNAC
 ____________________________________________________________________
 STRASBOURG
 Rencontre & Projection-débat
 jeudi 13 juin
 À 17h30 FNAC- Forum : Rencontre croisée entre Elias Sanbar
 & Théo Klein
 À 20h à l'UGC Ciné Cité - Place de l'Étoile : Le Collectif
 judéo-arabe et
 citoyen pour la paix propose une projection du film «
 Promesses »,
 suivie d'un débat (tarif spécial)
 ____________________________________________________________________
 TOURS
 Stand d'information et d'action du Collectif Palestine 37
 tous les samedis
 De 14h30 à 16h30 - Place Jean Jaurès (à l'angle de la rue
 de Bordeaux)
 ____________________________________________________________________
 VALENCE
 Point quotidien Infos & Solidarité
 tous les jours
 Au LABORATOIRE 8 Place St-Jean
 Informations : Tél. : 06 13 34 68 22

Amicalement, CAPJPO